Phersu

Liens

Nouvelle adresse

voilà.

Mais toujours pas tellement envie d'écrire, à vrai dire, malgré l'essai de réapprentissage en douceur chez CP. C'est donc pour l'instant une adresse bouche-trou.

Rupture (II)

Il fallait bien une date et celle-ci (ou 26 Pluviôse) en vaut une autre.

Après 29 mois et 1858 notes c'est donc la fin de Phersu (pas la peine de gâcher votre vote sur les Satin Pyjamas Awards).  Ca va me permettre d'arrêter de parler à la 3e personne tout le temps.

Après ce message qui me (enfin: lui) fait penser qu'il n'y aura pas toutes les fonctionnalités de 20six, je préfère finalement arrêter ici. Mais comme on dirait en étrusque "Phersu ziv, sval Phersu !" (ah, ah, bien envoyé, - non, on ne le dirait pas du tout comme ça en étrusque, mais ne chinoisez pas avec vos purismes, c'est du bas-toscan barbare).  Je pense quand même reprendre un jour un autre blog mais Phersu entrera sans doute en hibernation de Ventôse le temps que le procrastinateur indolent que je suis pense à demander un nom de domaine et à me mettre à Dotclear (ok, pas WordPress, Paxa).

Ce n'est pas si difficile mais j'attends parfois qu'on me coupe l'électricité avant de payer mes factures, alors une inscription de blog, je n'ose imaginer les démarches.

Et je remercie tous les lecteurs/trices, Lurkers, commentateurs / teuses, et les bloc-notophiles que j'ai pu rencontrer, comme (de mémoire) albinoal (déjà partie), Bladsurb, Cossaw, Dangereuse Trilingue, Emmanuel que j'ai le plus plagié, Embruns, Eolas, Guillemette, L'Homme qui marche, Hugues, Kozlika, Palpatine, Petite anglaise, Versac, Veuve Tarquine, comme ceux qui m'avaient associé aux "Blogs intello-chiants politiques" (Lieu commun que je recommande au passage comme agrégateur de notes politiques francophones sur divers sujets et de diverses orientations).

Je remercie beaucoup Veuve Tarquine, Paxatagore, Kozlika et tous les autres qui m'ont proposé de m'aider dans l'Exode.  Promis (enfin, attention, Descartes recommande dans sa morale provisoire de ne jamais engager sa volonté future), je m'y mets...

Last List

  • Night of the Hunter : Dick "Hawkeye" Cheney (voir aussi PlameGate, le Roman-Photo et le Massacre des faisans pour lutter contre la Grippe aviaire) tient à préciser qu'il ne change pas d'avis et que cet avocat texan M. Whittington était vraiment une caille qui a rencontré Saddam Hussein, le Numéro 2 d'Al Qaeda et Kim Jong Il à Prague. On apprend aussi que M. Nicolas Sarkozy vient de proposer à Dominique de Villepin d'aller "à la chasse aux cailles".  
  • Georges Frêche tient, lui, à préciser qu'il avait utilisé le terme "impropre" (sic) de "sous-hommes" non pas pour tous les rapatriés musulmans d'Algérie mais uniquement pour ceux qui assistent à des réunions qu'il n'a pas organisées. On est rassuré, il n'est pas raciste, juste un égocentrique sectaire irresponsable à l'inconscient fascisant. Et comme il soutenait l'article 4 de la loi du 23 février 2005, il doit être content d'être condamné par un autre article de cette loi.
  • On croyait que Sullivan devenait plus modéré parce qu'il avait une position normale sur la torture. Mais il lui arrive (en s'abritant derrière des lettres de lecteurs) de retourner à une position digne de Slobodan Milosevic, Little Green Footballs ou Dantec (je ne vais pas relier l'interview radio québecoise de ce dernier, qui est clairement dérangé comme un Ann Coulter francophone).
  • D'habitude, j'approuverai n'importe qui qui se moquerait de BHL (surtout quand on voit qui le défend), mais là si c'est pour dire que la peine de mort n'a aucune importance, je me rends compte que je suis Européen - de même quand Yglesias dit qu'il se fout en tant qu'athée de la laïcité.
  • On a tort de reprocher aux Etats-Unis d'envoyer des prisonniers dans des camps hors de leur territoires. Après tout, ils utilisent aussi de telles méthodes sur certains de leurs mineurs.
  • Certains Hindouistes peuvent être aussi débiles que les fondamentalistes et démagogues d'autres religions qui exploitent des petits dessins.
  • Ok, ça, c'est ce qu'on pourrait appeler un blasphème de mauvais goût (contrairement à ce dessin auto-censuré qui choque quand même).
  • Une interview de Killofer, auteur d'auto-BD-fiction (je crois que l'original français n'est pas en ligne). C'est un auteur de l'Association, donc bien entendu ce n'est pas un modèle d'humilité (il y a des gens avec une circonférence de tête normale chez eux ?).
  • NikChick décrit avec des exemples la dérive sexiste des publicités de jeu de rôle et je n'avais pas idée que c'était si courant.
  • Je vais faire dans l'actualité du jour. Toujours via Bookslut, le lib-dating ("biblio-fleurette" ?).
  • Le Choc des Titans : Cupidon versus Prozac.
  • Une Carte plus iconique.
  • On se plaint des côtés de bellâtre de Villepin (ou pire, de Berlusconi). Mais il y a aussi le Premier ministre de Hongrie, le socialiste Ferenc Gyurcsány (45 ans) qui montre qu'il peut danser comme Hugh Grant dans Love Actually (WMV).
  • Lapis le Lapin (je suppose que le nom est une allusion à Peter/Petros Rabbit, ou bien une métaphore sur cuniculus), le jeu téléchargeable gratuitement pour simuler l'orgasme féminin. De même, il y a ce jeu promotionnel avec quête du Point G. D'ailleurs, on annonce aussi un beta-test de Naughty America, le premier MMORPG à thème sexuel, qui permettra peut-être enfin la société de l'abstinence dont rêve l'Administration Bush (en revanche, ils doivent désapprouver l'évolution de WoW).
  • Barbie quitte Blaine pour revenir vers le relooké Ken. Blaine ??
  • Heather Locklear et Denise Richards divorcent (non, pas l'une de l'autre, tss...) après avoir lu les emails adulterins de leur compagnon respectif. Je me demande si le Courriel rend étrangement l'adultère plus facile à repérer (mais il suffit pourtant de multiplier les comptes... il est vrai que l'accoutumance aux courriels rend idiot).

Ma carte de la Saint Valentin

En reprenant le thème des déclarations d'amour de l'an dernier (et reprises cette année), 100 Choses que j'aime en bandes dessinées (l'ordre n'a strictement aucune importance et je suis sûr que je regretterai vite des oublis, j'ai aussi renoncé à mettre des liens à chaque fois car l'éditeur lamentable 20six a désormais la bonne habitude d'effacer certaines fermetures de balises, ce qui rend les listes de liens très désagréables à écrire) :

  1. La coccinelle de la Rubrique à Brac de Gotlib.
  2. Laureline, devenue l'héroïne de Valérian de Mezieres
  3. Les annonces des couvertures d'autres titres au dos des BD
  4. L'utilisation des cases dans Philémon de Fred
  5. Lire et relire du Andreas Martens ou du Alan Moore
  6. René Goscinny dans Astérix ou les Dingodossiers
  7. Crisis on Infinite Earths par Wolfman et George Pérez
  8. Les sous-borgésianismes de Schuiten et Peeters
  9. Who's Who in the DC Universe
  10. Karen Page/Sally Forth et toutes ses clones dessinées par Wally Wood.
  11. Le trait élégant de Philippe Berthet
  12. La Forteresse de solitude et la cité de Kandor dans la bouteille.
  13. Les Cinémastocks de Gotlib et Alexis
  14. Les figures maniéristes allongées de Gil Kane et Carmine Infantino sur Green Lantern et Flash.
  15. La fantaisie des voyages dans Excalibur d'Alan Davis.
  16. Le Vagabond des Limbes de Godard et Ribera
  17. Calvin & Hobbes (& La Légion Thermonucléaire)
  18. Peanuts de Monsieur Schultz
  19. Le courrier des lecteurs dans les comic-books
  20. Pouvoir lire tard chez Boulinier
  21. Aleta de Hal "Valiant" Foster
  22. Dale Arden d'Alex "Gordon" Raymond
  23. Les bulles écrites en des fontes différentes, ou avec des pseudo-idéogrammes représentant des insultes.
  24. La Chose et Black Bolt de Jack Kirby
  25. M le Ministre de Binet
  26. Story Minute de Carol Lay.
  27. Flash of Two Worlds de Gardner Fox, et le Principe de Continuité 
  28. Ruben Bolling.
  29. Le Jolly Jumper de Morris
  30. This Modern World par Tom Tomorrow
  31. Why I Hate Saturn de Kyle Baker
  32. Les BD d'occasion
  33. Toutes ces bd didactiques nulles comme Derrida en bd
  34. Inside Woody Allen de Stuart Hample dans les vieux Charlie-Hebdo.
  35. De Cape et de Crocs.
  36. Gwen Stacy (surtout par John Romita Senior
  37. Les scénarios de Jean-Michel Charlier (notamment Barbe-Rouge
  38. La Syldavie.
  39. Certaines figures de Milo Manara.
  40. Les couleurs (malgré la miévrerie) d'Elfquest des Pinis.  
  41. Les architectures, les zeppelins et les monstres dans Little Nemo in Slumberland de Winsor McCay 
  42. Les revamps des années 70 par Neal Adams
  43. Le Scrameustache.
  44. Certaines mauvaises BD accessibles seulement aux fans (Avengers Forever de Kurt Busiek par exemple)
  45. Les délires de Harvey Kurtzman
  46. Les Schtroumpfs de Peyo
  47. Le Baron noir de Got et Petillon, le meilleur strip français.
  48. Quand Brian Bolland dessinait autre chose que des couvertures
  49. Les aventures de Lapinot de Trondheim
  50. La dévotion sincère d'Alex Ross (oui, même dans Paradise-X)
  51. Peepshow de Joe Matt
  52. Les toyottes de louis-michel carpentier (obscur, ça, pourtant c'est chez Casterman)
  53. Captain Carrot (& the Zoo Crew) de Thomas et Shaw! 
  54. Les épisodes de Yoko Tsuno sur Vinéa, par Leloup (toujours eu un truc pour les cyanodermes)
  55. Superman #423/Action Comics #583 par Alan Moore et Curt Swan
  56. Les absurdités de Mandryka.
  57. Tales of the Green Lantern Corps (et ceux d'Omega Men par Moore, encore)
  58. Tranches de vie de Lauzier
  59. Les bains hédonistes de Balthazar Picsou (Scrooge) dans l'or.
  60. Les Titans sortent du Tartare pour affronter leurs rejetons olympiens (in Teen Titans).
  61. La bibliothèque engloutie dans le Troisième testament de Dorison et Alice.
  62. La déclamation de Shelley sur la tête d'Ultron (Avengers 57, 1968, Thomas et Buscema).
  63. Greg, Michel (pour les histoires complètes d'Achille Talon, mais aussi le Lac aux Requins, Luc Orient et Olivier Rameau)
  64. Felipe, Miguélito et Mafalda de Quino
  65. La Légion des Superhéros (période Levitz-LaRocque/Abnett-Lanning)
  66. Gates de la LSH, insectoïde téléporteur marxiste. Oh, et oui, Proty & la Legion of Super-Pets. Et Tellus.
  67. La Fille du proviseur chez Cabu
  68. X-Men (période Claremont-Cockrum/Byrne), et oui, Jean Grey
  69. Le fait que les genres ne se limitent pas en Europe à des styles comme la "Ligne Claire" d'Hergé ou aux "Gros Nez" de Spirou.
  70. Common Grounds de Troy Hickman
  71. Le Génie des Alpages de F'Murrr
  72. Les dialogues grouchomarxistes de Lord Julius dans Cerebus.
  73. Valda, fille de Bradamante, dans Arak de Roy Thomas et Ernie Colon
  74. Sophie dans Anselme Lanturlu de JP Petit
  75. Weird World de Doug Moench et John Buscema
  76. Aaricia Gandalfsdottir et Kriss de Valnor
  77. La sensibilité d'Adrian Tomine.
  78. Le cynisme de Daniel Clowes
  79. Les premiers épisodes oniriques à la McCay de Scarlett Dream et Orion de Robert Gigi
  80. Hypocrite de Jean-Claude Forest
  81. Luther Arkwright de Bryan Talbot 
  82. Understanding Comics volume 1
  83. Cartoon History of the World par Larry Gonick
  84. La saga Pegasus puis Quasar de Mark Gruenwald
  85. Pacôme Hégésippe Adélard Ladislas de Champignac et Zorglub
  86. Forgotten Realms de Jeff Grubb (et Rags Morales)
  87. Les univers de Caza (Philippe Cazaumayou)
  88. Quand Monty de Jim Meddick s'appelait encore Robotman.
  89. Les jeux de l'OuBaPo (Ouvroir de Bande-dessinée Potentielle)
  90. Les Cahiers de la BD des années 80
  91. Les Frustrés de Claire Brétecher
  92. Pilote, mâatin, quel journal.
  93. L'Ascension du Haut-Mal de David B.
  94. Little Ego de Vittorio Giardino.
  95. Krazy Kat de George Herriman
  96. Eva Kant (des soeurs Giussiani)
  97. Checkerboard Nightmare et les Webcomics liés.
  98. Avoir des lacunes dans une série et imaginer les épisodes manquants
  99. Les premiers Jack Palmer, quand Pétillon pompait encore Kurtzman
  100. Sandman de Neil Gaiman (surtout la version imaginaire où la Mort a l'apparence de Louise Brooks, comme c'était prévu, au lieu de celui d'une Goth générique)

Add : Les Cartes venues de Dune, plus drôles que celles sur Star Wars.

Rupture (I)

Oui, en fait, ça devrait être Laogai.

Comme le préconise l'Association NO LOVE FOR GOOGLE, cette journée de la Saint Valentin est l'occasion de rompre avec ceux qui collaborent avec la dictature chinoise (même si Yahoo fait pire). Je vais donc boycotter Google pour toute la journée (ce qui n'est pas évident).

Il y a d'autres Moteurs de recherche en attendant Quaero comme

  • altavista
  • Clusty
  • Exalead
  • Kartoo
  • Kosmix
  • Teoma
  • Et bien d'autres sur cette Liste des moteurs de recherches.
  • (en revanche, Metacrawler ou Scroogle se servent de Google).

    Clavier sans accents

    We must respect the other fellow's religion,
    but only in the sense and to the extent
    that we respect his theory
    that his wife is beautiful
    and his children smart
    .
    Henry Louis Mencken

  • Via Veuve Tarquine, la petition pour soutenir le juge Luigi Tosti, condamne pour avoir refuse d'afficher le crucifix dans sa salle d'audience (liste des organisations).
    Par courriel : naud_michel (at) yahoo.fr
    par courrier postal :
    Union Rationaliste de Nantes
    13, place du Petit Bois
    F- 44100 Nantes (France)
  • Je sais que c'est trop tard mais Blogorrhee fait une autre critique claire du CPE.
  • Via Eolas, Embruns montre a nouveau le caractere artificiel des indignations actuelles puisque les dessins avait deja ete republies en Egypte il y a des mois sans emoi.
  • Les blogs conservateurs americains menent une campagne pour contraindre la presse a publier les dessins. Cela me parait aller dans l'autre extreme, chaque journal pouvant accepter cette autocensure (meme si on peut comprendre que certains journalistes protestent contre l'autocensure dans leur propre periodique).

    On croirait un peu plus a ces Blogs qui se disent "tous Danois" s'ils ne voulaient pas aussi faire interdire les cartes qui utilisent "holidays" au lieu de "Christmas" ou qui veulent faire virer le talentueux dessinateur Toles parce qu'il s'est moque de Rumsfeld.
  • Lions

  • La liste des Notes les plus drôles de l'année (enfin, vu par les Koufax, qui sont donc de dangereux libruls).
  • L'Express mentionne les classements de la Promotion Voltaire (mais pourquoi on ne voit jamais ceux de Michel de l'Hopital par exemple ? Chevénement était un "Stendhal '65", Juppé est un "De Gaulle '72" et Fabius un "Rabelais '73". Mais il y a un passage que je ne comprends pas :
    Quand les énarques se plongent dans leurs souvenirs, on apprend que Frédérique Bredin, ancienne ministre socialiste devenue éditrice du Journal du dimanche, fut parmi les plus brillantes: elle termina 7e. François Hollande serait arrivé 11e. Il aurait pu choisir l'Inspection des finances, mais a laissé sa place à l'un de ses amis, l'ancien directeur du cabinet adjoint de Lionel Jospin à Matignon, Jean-Pierre Jouyet. Le premier secrétaire du PS s'est destiné à la Cour des comptes et a nettement devancé Dominique de Villepin, 25e. Celui-ci, après avoir longtemps songé à choisir la préfectorale, opta pour le Quai d'Orsay, car il voulait s'occuper de l'Afrique. Le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, a terminé aux alentours de la 45e place, selon un condisciple, et a choisi le corps préfectoral. La palme des «mal classés» reviendrait à Michel Sapin et à Ségolène Royal, tous deux dans les profondeurs du classement (autour de la 95e position) et affectés aux tribunaux administratifs.
    Pourquoi ces conditionnels ? Le classement de sortie est donc secret ? Quel fut dans cette promotion le classement de Véronique Albanel, la soeur du Premier ministre (dont on dit qu'elle intervint en Haiti contre Aristide en décembre 2003) ?
  • Daniel Dennett présente son nouveau bouquin Briser l'enchantement : la religion comme phénomène naturel. Ca n'a pas l'air très original si on connaît déjà ses thèmes depuis au moins Darwin's Dangerous Idea puis Freedom Evolves, mais Dennett a un passage qui me convaincrait presque de montrer plus d'attention à la notion de respect envers les mensonges superstitieux :
    The relationship that many people have with religion is basically a kind of love. This has to be appreciated and understood and not denied or belittled. One doesn't interfere with a love relationship lightly.
    Il est certain que toute critique est finalement contre-productive, vous ne convaincrez jamais une seule personne religieuse par la satire. Si un des vos amis a une relation romantique que vous jugez déplorable, la chose polie à faire est sans doute de ne rien dire (sauf si cette relation devient vraiment destructrice). Mais si jamais il vous interdit tout droit à exprimer votre distance, il serait aussi compréhensible que vous préfériez la vérité à l'amitié, ou en tout cas cette liberté aux exigences de la fraternité.
  • L'Harmattan publie de façon posthume l'oeuvre de Dominique Pelbois, Pour un communisme libéral, dont le titre (qu'aurait revendiqué aussi Jon Elster à une époque) est plus original que les diverses formes de social-libéralisme de Stuart Mill à Strauss-Kahn, une tentative d'un Marxien non-marxiste de formuler une autre critique de l'économie politique. Superficiellement, j'ai l'impression que cette troisième voie avec des employeurs mais sans dividendes ressemblerait plus à la samoupravljanje (autogestion) des coopératives yougoslaves ou peut-être plutôt au "pancapitalisme" défendu par les gaullistes René Capitant, Marcel Loichot ou Louis Vallon, mais il se peut que cela soit plus complexe.
  • A l'occasion des 90 ans du compositeur Henri Dutilleux (né le 22 janvier 1916), un disque de la pianiste Lorène de Ratuld interprète la Sonate pour piano de Dutilleux ainsi que toute la musique pour piano d'un jeune compositeur, K. Beffa.
  • Constat Provisoire Edifiant

    Je n'écris pas sur la politique française parce que cela demanderait de réfléchir, ce qui est un peu hors de propos ici, alors que la politique étrangère permet des manichéismes plus amusants (je m'étonne toujours d'être classé un peu malgré moi en "blog politique", sujet sur lequel je n'ai ni compétence ni militantisme sincère et authentique).

    Via phnk, un argument chez Econoclaste contre le Contrat Première Embauche (CDD de 2 ans, avec faible coût de licenciement), qu'il ne faudrait pas confondre avec le projet de Contrat de travail refondé avec plus de flexibilité dans l'autorisation de licenciement mais aussi plus de garantie et de coût pour l'employeur :

    Il y a d'une part un type de contrat qui précarise potentiellement certains salariés et crée potentiellement une incitation à l'embauche, mais sans garantie spécifique et avec repas gratuit assuré pour les entreprises. Aucune incitation véritable.

    De l'autre, il y a une réforme globale du système qui présente comme inconvénient majeur de ne pas être encore au point et de souffrir de certaines zones d'ombre (revoir les aspects tangents évoqués par Blanchard et Tirole, par exemple), mais offre des perspectives intéressantes dans la voie de la désormais sacrosainte "flexsécurité". Mais il est trompeur de les confondre.

    Il y a donc bien un cadeau et un effet d'aubaine (le Free Lunch dont parle SM).

    En ce cas, on pourrait donc à la fois défendre certaines incitations à la "flexisécurié" (voire un Contrat unique ?) et le fameux modèle danois, et refuser ce "Contrat de Précarité de l'emploi" (ou "Contrat Premier Licenciement" comme l'appelaient les manifestants hier).

    L'impopulaire Villepin a peut-être raison de dire que le PS n'a pas de contre-proposition mais ce n'est pas un argument positif suffisant et on remarque qu'il ne suit pas non plus la proposition qu'il prétend appliquer.

    Je crois que l'impopulaire Villepin a perdu l'opinion quand il a assuré qu'aucun employeur ne renverrait quelqu'un sur lequel il avait investi pendant 2 ans. Tous ceux qui ont une expérience du privé connaissent des contre-exemples évidents.

    Voir aussi Emmanuel qui explique qu'il n'y a pas d'exception française dans le chômage des Jeunes. Et il explique aussi que Villepin est impopulaire (mais je ne retrouve plus le lien).

    - Par ailleurs, je me souviens (de rappeler) que ma comparaison des discours de l'Etat de l'Union était un plagiat Hommage à sa comparaison des Budgets français.